La ville de Rochechouart

La p’tite loco vous invite à découvrir la ville de Rochechouart, dans laquelle le restaurant est implanté. Sous-préfecture de la Haute-Vienne située à la limite de la Charente, Rochechouart est intégrée au parc naturel régional Périgord-Limousin.

La ville est propice aux balades en tout genre, la commune et ses alentours mettant à disposition de nombreux sentiers de promenade, un plan d’eau et un centre-ville aux rues typiques où il fait bon se relaxer.

      

Le pays de la météorite

L’histoire de la ville est marquée par l’astroblème de Rochechouart-Chassenon, un astéroïde tombé près de la ville actuelle il y a 201 millions d’années. Souvent surnommé la météorite de Rochechouart, ce phénomène fait aujourd’hui l’objet d’un espace qui lui est consacré au centre-ville, dédié aux météorites et aux roches issues des impacts.

Les environs de la commune sont aussi très marqués par l’histoire, le Limousin possédant de nombreux villages favorisant les découvertes. Rochechouart s’inscrit parfaitement dans cette vision : visiter la région participe à renouveler votre bien-être et à vous ressourcer.

Des monuments et lieux touristiques

Rochechouart est aussi connu pour son château du XIIIème siècle qui abrite aujourd’hui la sous-préfecture et le musée départemental d’Art contemporain. Ce lieu de découverte possède d’importantes collections d’Art parmi lesquelles des pièces emblématiques de l’Arte povera, du Land art, de l’Ecole Allemande et des installations vidéo-ludiques.

Le centre-ville de la commune offre la possibilité de visiter son église Saint-Sauveur. Ce monument dispose d’un clocher à base initiale carrée puis octogonale, surmonté d’une flèche torse également octogonale. Cette église fait ainsi partie des rares monuments en France possédant un clocher tors.

La p’tite loco, quant à elle, se trouve en face de la médiathèque Antoine de Saint-Exupéry de Rochechouart. Véritable cyber-base ancrée dans son temps, ce bâtiment se situe à la place de l’ancienne gare de la ville. Vous l’aurez compris, la p’tite loco n’a pas choisi son nom par hasard.

Comments are closed.